Les jardins A Nous Paris
11 mai 2015  / Parcours

Jardins : notre sélection à Paris et dans la région

Murielle Bachelier
07/05/2015

Le printemps reste la meilleure saison pour se promener dans les jardins alors en pleine floraison. Déployant ainsi toutes leurs beautés, ils deviennent le cadre idéal pour écouter un concert, visiter une exposition en plein air, une installation arty ou un spectacle vivant. Petite sélection à Paris et dans la région.

À tout seigneur tout honneur, direction tout d’abord le Château de Versailles avec un événement de taille cette semaine : la réouverture, après deux ans de travaux intensifs, du bosquet du Théâtre d’eau. Pour sa restauration, c’est le projet du paysagiste Louis Benech, investi par les sculptures-fontaines en verre doré de Murano de l’artiste Jean-Michel Othoniel, qui a été retenu. On reconnaît aisément le style gracieux de ce dernier. Posées à fleur d’eau, ses œuvres abstraites tout en rondeur et arabesques se veulent une inspiration des ballets donnés par Louis XIV.

Créé à la base par André Le Nôtre entre 1671 et 1674, ce bosquet est conçu comme un véritable théâtre de verdure où l’eau se donne en spectacle ; à l’époque, il fut même le lieu des fêtes les plus folles. Si les repères physiques et historiques ont été conservés, il faudra un peu de temps pour que les arbres voulus par le paysagiste atteignent les dix-sept mètres maximum souhaitées par le maître Le Nôtre, permettant ainsi au bosquet de rester complètement invisible depuis le château. C’est en tout cas l’occasion d’une belle promenade, rythmée par des haltes à l’ombre de chênes verts, avant de découvrir une grande clairière de lumière et d’eau.

La rose des Impressionnistes

Dans le cadre enchanteur du château d’Auvers-sur-Oise, le week-end du 23 et 24 mai baptisé Les Irisiades sera dédié aux fleurs, avec le cinéma comme autre thème. À cette occasion, un collectif d’artistes a posé son regard sur les 70 derniers jours de Vincent Van Gogh dans cette ville, et réalisé une exposition hommage au peintre à l’occasion des 125 ans de sa disparition. Une fleur sera particulièrement à l’honneur, baptisée la rose des Impressionnistes. Un spectacle de danse proposé par la Compagnie Elodie Hec, qui fut assistante chorégraphe sur le film The Artist, se déroulera dans les jardins à la française, revisitant des films mythiques (à 15 h). Pendant les deux jours, des ateliers d’art floral vous seront proposés, toujours sur le thème du cinéma. 

Voyage autour du monde

C’est aussi la période idéale pour faire un tour dans le magnifique jardin du célèbre banquier Albert Kahn à Boulogne. Il l’a voulu comme une ode à un monde en paix, et il est vrai que l’enchantement règne dans ce périmètre vert rassemblant des espèces horticoles venus de différents pays. S’il reste encore méconnu du grand public, on vous invite fortement à y faire un tour. Evèénement à noter, les deux ponts du jardin japonais ont été restaurés et réinstallés. Des visites botaniques sont proposées les 21, 23 et 28 mai à 15 h. Pour connaître l’histoire fabuleuse de ce lieu exceptionnel, les conférenciers paysagistes du jardin vous guideront et vous aurez l’impression de vivre un voyage autour du monde, avec initiation aux secrets horticoles du jardin anglais, de la forêt vosgienne, des jardins japonais et français. Il est aussi toujours possible de s’inscrire aux cérémonies de thé japonaises pour la session du 14 et 16 juin. Avis aux amateurs… Dépêchez-vous car elles sont très prisées du public.

Balade dans le passé

L’abbaye de Royaumont, avec son histoire forte, son parc de 6,5 hectares et ses trois jardins offre également de quoi faire une belle promenade. Fondée en 1228 par Louis IX qui deviendra Saint Louis, l’abbaye était son lieu de prédilection, où il aimait se retirer. Après avoir été à travers les siècles monastère, usine textile, village, elle deviendra au cours du XXe siècle un lieu d’échanges pour plusieurs générations d’intellectuels français et étrangers dans le domaine des sciences humaines et de la musique. Aujourd’hui, l’abbaye se définit comme un lieu de production artistique plutôt atypique, mêlant recherche et formation. Chaque dimanche, des balades thématiques vous sont proposées dans les jardins en compagnie de jardiniers et d’artistes ou de spécialistes travaillant dans l’enceinte de l’abbaye. Des visites contées sont aussi au programme pour toute la famille le dimanche après-midi.

Jardins éphémères

Du 4 au 7 juin, le jardin des Tuileries va se transformer en véritable laboratoire vivant du végétal avec un événement désormais bien installé dans cet écrin de choix : Jardins, Jardin. Le rendez-vous des urbains amoureux du vert présente cette année une douzaine de grands jardins éphémères de 50 à 100 m2, réalisés par des paysagistes de renom pour le plus grand plaisir des yeux. Treize journées de montage vont être nécessaires pour réaliser ce parcours exceptionnel. De quoi vous donner l’inspiration pour votre petit balcon, peut-être ? Avec comme thème “Ville heureuse”, il y a de fortes chances pour que ces îlots de verdure à durée limitée vous enchantent.

Aujourd’hui, l’espace urbain est de plus en plus repensé en y intégrant la nature. Et cette dernière semble reprendre ses droits. On le voit bien à Paris, avec l’importance grandissante pour les jardins partagés ou encore la volonté affichée de multiplier les murs et les toits végétalisés, même si cela reste encore trop discret. Parmi les temps forts de l’évènement, vingt-trois terrasses et balcons mis en scène et conçus comme des concepts novateurs destinés à être reproduits. Les Puces de Saint-Ouen présenteront quant à elles des objets et mobilier de jardin vintage sélectionnés parmi une douzaine d’antiquaires spécialisés. Bien évidemment, des pépiniéristes seront présents pour que vous puissiez repartir avec de quoi fleurir votre balcon !

Célébration du vert

Le même week-end (du 5 au 7 juin), tous les grands espaces verts de France devraient être célébrés avec l’opération Rendez-vous aux jardins. Ainsi, ce sont 2 300 jardins publics et privés, historiques et contemporains qui s’ouvrent à la promenade. En Île-de-France, le domaine de Villarceaux (95) est par exemple doté d’un remarquable jardin médiéval, réplique du jardin monastique avec ses plantes médicinales. La terrasse italienne est bordée de roses odorantes et de palmiers, à l’image des jardins florentins du XVIe siècle.

Au domaine national de Rambouillet (78), c’est une promenade-découverte avec un jardinier qui vous est proposée, où il sera question de la démarche environnementale du parc, la botanique et l’histoire de ses jardins (samedi et dimanche à 10 h, 14 h 30 et 16 h 30). Au jardin du Luxembourg, une promenade artistique et artisanale vous attend, histoire de redécouvrir avec un autre regard le célèbre espace vert créé en 1612 sous le règne de Marie de Médicis. De 10 h à 18 h, la déambulation invitera à la rêverie avec des lectures de poésie, sans oublier les plus classiques visites avec les jardiniers des lieux.

Fleurs de saison

Créé en 1969 à l’occasion des troisièmes Floralies Internationales, le Parc floral est un lieu idéal pour se balader au milieu de 35 ha de verdure et de fleurs aux essences rares. En ce moment, ne ratez pas les massifs de rhododendrons, qui vous donneront l’impression de plonger dans une forêt tropicale. Les couleurs éclatent, c’est absolument sublime. Le jardin japonais avec ses bonsaïs rares et anciens vaut aussi carrément le détour. N’oubliez pas que l’endroit est aussi idéal pour pique-niquer et venir en famille puisqu’il y a de grandes aires de jeux pour les enfants.

Du son et de l’eau

Au domaine de Saint-Cloud, comme chaque année en juin a lieu une série de concerts pendant tout un week-end, avec le plaisir des yeux en plus puisque les jets d’eau, cascades et bassins vont s’animer au rythme des live. Les musiques du monde seront à l’honneur, avec Tcha Limberger et ses sonorités tsiganes, Chamamémusette qui mixe musique de la pampa argentine et musette, Serendou, trio mêlant allégrement sons du Niger et accents bretons… Bref, tous les genres seront permis !

Herbier en herbe

Si le parc Jean-Jacques Rousseau à Ermenonville fait l’objet depuis 2010 d’un vaste programme de restauration toujours en cours, il reste néanmoins très agréable à parcourir, et des promenades botaniques sont actuellement organisées en mémoire du philosophe, naturaliste dans l’âme, à qui on a dédié les lieux. Sa célébrité a d’ailleurs sans aucun doute servi à l’essor de la botanique à l’époque. Une passion pour le règne végétal que le jardin met un point d’honneur à vouloir transmettre aux visiteurs en balade.

Chaque dimanche, vous allez ainsi apprendre à constituer un herbier avec les moyens du XVIIIe siècle, et à reconnaître les plantes dans leurs milieux et selon les saisons. Vous allez pouvoir vous exercer à l’art de la plume d’oie et du cachet de cire, vous fabriquerez vous-même la petite boîte en carton pour mettre l’herbier en question… Selon les dates, cela pourra se faire avec les célèbres botanistes Gilles Clément ou Francis Hallé.

Pour ajouter un événement à votre wishlist, vous devez être connecté à votre compte !

Pas encore inscrit

Créer votre compte en quelques clics pour participer à nos jeux-concours, gagner des invitations exclusives et créer des wishlists dans votre espace personnel avec tous les articles et bons plans d’A NOUS PARIS qui vous intéressent.