Cracki Records, les 5 ans du label
06 décembre 2016  / Artistes

Cracki Records, les 5 ans du label

Propos recueillis par Alizée Szwarc
06/12/2016

Le label parisien Cracki Records est sur le point de souffler 5 bougies bien méritées. Pour fêter dignement son anniversaire, le rendez-vous est donné au Rex Club le 16 décembre en compagnie d’artistes qui ont marqué l'effervescence électronique de Cracki. Une compilation “Mémoires d'Éléphant #2” sera disponible dès le 8 décembre ! L’occasion de revenir sur les 5 ans d’une aventure pas comme les autres. Rencontre avec les deux grands manitous du label : Donatien Cras de Belleval et François Kraft.


"Mémoires d'Éléphant #2”

C’est quoi l’esprit Cracki ?

C'est des canapés dans la rue, un grand groupe d'amis qui s'entraident et surtout un esprit familial ! C'est beaucoup de curiosité et une vision de la musique très large ! On cherche la "décontraction éternelle".

En dehors des artistes du label, on écoute quel type de musique chez Cracki ?

Beaucoup de Shoegaze, New Wave et Balearic pour Kraft. Morgan Geist, Soft Air, Seaside Lovers et beaucoup de démos pour Do.

Une journée type chez Cracki, ça ressemble à quoi ?

On ouvre grand la fenêtre en arrivant et on allume un peu d'encens pour chasser les mauvais esprits. On a des journées classiques en général, mais il y a toujours des groupes qui passent nous voir pour qu'on écoute de nouveaux projets et puis il y a plein de jeunes et une super ambiance dans nos bureaux, du coup chaque mercredi quelqu'un fait la cuisine pour tout le monde. Après, il y a des journées de studio qu'on préfère faire dans une grande maison en normandie. On aime bien se couper de tout quand on part enregistrer, être dans un autre espace temps. Et puis on a aussi beaucoup de journées dehors à récupérer du materiel sono, installer une scène pour un event, rejoindre nos groupes à des balances, aller à la radio, etc… Beaucoup d’accompagnement d’artiste : on veut être dispo à 100% pour eux.

5 ans c’est un cap symbolique, quels sont les plus beaux moments que vous avez vécus ?

On prend toujours beaucoup de plaisir à organiser nos salons d'été sous le belvédère de Belleville, il y a une vue sur tout Paris, on fait jouer des groupes et des amis, en général c'est sans pression. C'est exactement l'esprit qu'on aime, le public est vraiment super car ils savent qu'on fait ça pour l'esprit. Et puis il y a eu l'énorme open air qu'on a fait à Vincennes, à perte malheureusement, car la préfecture nous a interdit de vendre des bières mais l'ambiance était si folle. Naturellement il y a les Cracki Party qui sont toujours un rendez-vous plein d'émotions, et puis le Macki Music Festival bien évidemment ! Sans pouvoir les citer précisément, il y a aussi des moments de satisfaction artistique, avec de superbes concerts de nos artistes, des moments magiques en studio et ce sentiment d’avoir fondé une belle famille et d'être fier de ses membres.

Et les pires galères ?

On a eu une année un peu plus compliquée que les autres en 2014, avec la perte de certain projets qu’on aimait beaucoup, et beaucoup d’évènements à gérer, le tout avec une équipe plus réduite. Mais on s’est battu pour continuer, ça nous a consolidé, et depuis, on a bien repris le cap ! Tout ça c'est juste une histoire de mise à l'épreuve faut le voir comme une nouvelle ceinture.


Dans les canapés de Cracki

Vous pouvez nous raconter la radio soundsystem de Nuit Debout ?

Paul, Un membre actif de Nuit Debout fait partie de Cracki, et pour organiser un événement, nous avons fait appel à un autre ami, Quentin, pour mettre à disposition son Radio Club Soundsystem. Le principe : Un système de sonorisation sans fil, collaboratif et itinérant qui ne nécessite pas Internet. Ce soundsystem fonctionne avec un système de diffusion radiophonique de courte portée, le soundsystem c'est nous tous qui le créerons en ramenant nos postes radios, transistors, ghettoblasters, téléphones captant les ondes radios et une petite enceinte... En se branchant tous sur les mêmes ondes on peut alors construire un joli et puissant soundsystem !

Cette année, c’était la troisième édition de votre festival. On entend que des bons échos dessus. Vous êtes content ?

Très content ! Après deux années compliquées, on a trouvé notre rythme de croisière avec nos amis des Mamie’s, co-organisateurs du Macki Music Festival. C’est un immense pari humain, artistique et financier de lancer un projet pareil avec seulement quelques années d’expérience. Notre public a été la hauteur, tout comme les artistes présents : donc oui, nous sommes ravis !

Et la suite, c’est quoi ?

La suite pour l’instant c’est consolider et appuyer notre activité, dans un secteur culturel assez compliqué. Après? On a une longue liste d’idées pour diversifier notre activité, mais chaque chose en son temps ! L’heure est à la célébration de l’ anniversaire du label. Quand on se réveillera de cette fête, on aura des choses à annoncer… 


cliquez pour accéder à l'événement Facebook

Pour ajouter un événement à votre wishlist, vous devez être connecté à votre compte !

Pas encore inscrit

Créer votre compte en quelques clics pour participer à nos jeux-concours, gagner des invitations exclusives et créer des wishlists dans votre espace personnel avec tous les articles et bons plans d’A NOUS PARIS qui vous intéressent.