rentrée, musique, artiste, chanteur, son, concert, live, a nous paris, paris, septembre
06 septembre 2016  / Musique

Une rentrée en musique

Carine Chenaux, Stéphane Koechlin, Alain Cochard
06/09/2016

Pour peu qu’on choisisse de l’aborder en empruntant des chemins parallèles, la rentrée musicale est une jungle, pas facile à défricher en quelques lignes.

On pourra bien sûr tout de même poser quelques balises en signalant une poignée de come-backs incontournables dans des genres divers. Celui de Divine Comedy (sorti le 2 sept.) avec un Foreverland mi-fantasque mi-nostalgique aux allures de musical qui ne déparerait pas sur la scène du Châtelet, celui des Pixies (le 30 septembre) pour ceux qui aiment toujours le rock sans être toutefois aussi énervés qu’autrefois, ou celui de De la Soul (sorti le 26 août), résultat d’une incroyable campagne de crowdfunding, qui après douze ans d’absence discographique repose les bases du hip hop tout en alignant un casting d’invités haut de gamme de Damon Albarn à David Byrne.

The Divine Comedy © DR

De là, quelques pauses feutrées seront les bienvenues, avec Agnès Obel qui (le 21 oct.) enrichira sa discographie d’un troisième opus délicat, Citizen of glass, ou C Duncan qui, avec « The Midnight Sun » (7 oct.) confirmera tout le bien qu’on pensait de lui, et on pourra même s’intéresser au très conceptuel projet Killer Road de Soundwalk Collective, inspiré de la disparition tragique de Nico, et raconté par Patti Smith (le 7 octobre). De quoi se calmer franchement, après l’agitation de la rentrée que l’on aura choisi d’accompagner du conte de fées bien dingue des Sud-Africains de Die Antwoord, l’une des plus jubilatoires réussites du moment (« Mount Ninji and da Nice Time Kid », le 16 septembre).

Mais la vraie grande surprise de ce début d’année sera d’avoir constaté la richesse assez rare des sorties made in France, menées dans des styles différents par la danse de Cassius (Ibifornia, sorti le 26 août) mise en images par Toiletpaper, et le retour à sa vraie nature d’un surprenant Julien Doré (« & », le 14 octobre). Entre les deux, une multitude de bonnes choses, parmi lesquelles le premier album de Cléa Vincent, « Retiens mon désir », qu’on attendait depuis le doux-amer single éponyme il y a deux ans (7 oct) et qui confirme l’émergence d’une rétro-pop faussement sucrée à l’instar de celle des Pirouettes (« Carrément Carrément », le 16 sept.), adoubés, on le savait, par Etienne Daho, mais aussi par Hedi Slimane. On notera encore en vrac derrière une pochette dessinée par l’artiste Stéphane Martel, le vraiment beau « A présent » de Vincent Delerm (le 7 oct.), que l’on découvrira aussi photographe lors d’une création à la Philharmonie en avril prochain, le très posé essai discographique entre électro, pop et hip hop, de Pone, plus DJ pour l’occasion (« Radiant », le 21 oct.) ou le retour de Scratch Massive, avec « Day Out of Days », la BO solaire du prochain film de Zoe Cassavetes. Classieux. 

Cassius © Toiletpaper

Les scènes

Cette rentrée sera d’abord marquée par une très bonne nouvelle, la réouverture de l’Elysée-Montmartre, cette belle salle ancienne qui formait le trio magique du boulevard Rochechouart (avec la Cigale et le Trianon). Elle reprend sa place après cinq ans de fermeture à la suite d’un incendie. Pour son concert d’inauguration, elle a invité, le 15 septembre, Mathieu Chedid (« M »). Mais il affiche déjà complet. Vous aurez aura bien d’autres occasions de découvrir le lieu rénové, si vous aimez l’Irlandais James Vincent McMorrow (18 octobre) ou le noisy groupe inde Dinosaur JR (31). Pour le reste, nous ne dérogeons pas à nos superbes habitudes. La Maroquinerie propose la « Pias Nite » , avec deux merveilleuses plumes du label belge Pias, le délicat songwriter Neil Hannon de Divine Comedy et Lisa Hannigan (12 septembre). L’Olympia sera une destination obligée. Elle accueille Keren Ann, qui jouera son brillant album anglais, You’re Gonna Get Love (15 octobre), la nouvelle étoile de la pop française Feu! Chatterton (17), et l’étonnant duo The Kills, sur la lancée de leur superbe nouvelle flambée Ash & Ice (18 et 19).

D’exaltantes soirées nous attendent aussi à Pleyel, avec Benjamin Biolay (du 23 au 25 sept.), le démiurge des Beach Boys Brian Wilson qui vient célébrer le cinquantième anniversaire de son chef d’œuvre Pet Sounds (30 octobre), le groupe de techno pop anglais Archive (29 novembre). La Cigale propose aussi un programme de choix : le nouveau phénomène pop à la Gainsbourg, très nouvelle vague, le duo de Perpignan The Liminanas, accompagné du pianiste Pascal Comelade (29 septembre), le chanteur soul Michael Kiwanuka, dont le nouveau disque, Love&Hate, a été unanimement salué par la critique (2 novembre). Comme chaque année, la rentrée devrait nous offrir le festival des Inrockuptibles (18 et 19 novembre) annulé l’année dernière après l’attentat du Bataclan. Avant cela, la Red Bull Music Academy aura investi Paris du 19 au 24 septembre, avec son premier festival à la programmation réjouissante. On en reparle bientôt. 

 

Rentrée jazzy

Le jazz enfile sa tenue de gala. Il fête le 35è anniversaire du New Morning, avec quelques solides musiciens comme le trompettiste Roy Hargrove (10 au 12 oct.), deux guitaristes vrtuoses, le manouche virtuose Bireli Lagrene (14), et John Scofield, ex-Miles Davis, venu présenter son disque country (20), et le porte flambeau de l’afro beat Tony Allen (3 et 4 novembre). La 5è édition de Jazz sur Seine, du 7 au 22 octobre, nous propose plusieurs grandes soirées dans les clubs (Baiser salé, Duc, Sunset…) dont au Sunset le pianiste Enrico Pieranunzi et le batteur André Ceccarelli (du 20 au 22). Nous ne raterons pas l’hommage du pianiste Laurent Courthaliac à Woody Allen et à ses ambiances de films très jazzy (27 et 28 oct. au Sunside). Un autre festival devrait attirer du monde, celui du prestigieux label Blue Note. L'une des têtes d'affiche en sera la populaire Norah Jones. Toujours insaisissable entre folk et country, elle publie un nouvel album très jazz, Day Breaks. Elle se produit donc à Pleyel (15 nov.) et à l’Olympia (21).

Norah Jones © Danny Clinch

D’autres noms prestigieux sont programmés dans ce Blue Note Festival : le saxophoniste Charles LLoyd, salle Pleyel (19 novembre), le pianiste américain Robert Glasper, à la Cigale (le 21), et le vocaliste Al Jarreau, à l’Olympia (22). Dans cette actualité chargée, deux autres stars reviennent, le bluesman Popa Chubby pose ses valises à la Cigale (16 nov.). Un peu moins fracassante, la chanteuse Madeleine Peyroux, admiratrice de Billie Holiday et de Leonard Cohen, sort également un nouvel album Secular Hymns, vingt ans après le premier, le bien nommé Dreamland. Elle fêtera cet anniversaire au Trianon (29 novembre). 

 

Retour du classique

Rentrée sur les chapeaux de roues pour le classique ! Avec un Eliogabalo de Cavalli impatiemment guetté, mis en scène par Thomas Jolly et dirigé par Leonardo García Alarcón (Garnier, du 16/09 au 15/10), et une Tosca vue par Pierre Audi (Bastille du 17/09 au 18/10), l’Opéra de Paris donne le coup d’envoi de la saison lyrique, tandis que les Bouffes du Nord attirent les curieux avec une Traviata « d’après Verdi » (du 17/09 au 15/10). Du côté symphonique, un vrai feu d’artifice attend le mélomane : à Radio France, après l’Orchestre National et Stéphane Denève (15/10), le Philharmonique et Mikko Franck commencent leur saison (le 16/09). Le même soir, à la Philharmonie, Daniel Harding entame son mandat à la tête de l’Orchestre de Paris dans les rares Scènes de Faust de Schumann (programme repris le 18), temps fort dans l’actualité d’emblée foisonnante de l’institution de la Villette.

Mais le baroque est à la fête aussi, avec le 3ème Festival Terpsichore (du 17/09 au 16/10), éblouissant comme à l’accoutumée, ou au Louvre avec l’Ensemble Correspondances (21/09) et Justin Taylor (22/09). Enfin, 2016-2017 marque la réouverture de deux salles après travaux : avant l’Opéra-Comique en janvier, le Théâtre de l’Athénée fait une ébouriffante rentrée avec Le Balcon et Maxime Pascal dans la Symphonie Fantastique de Berlioz impertinemment revue par Arthur Lavandier (24 et 25/09). 

Pour ajouter un événement à votre wishlist, vous devez être connecté à votre compte !

Pas encore inscrit

Créer votre compte en quelques clics pour participer à nos jeux-concours, gagner des invitations exclusives et créer des wishlists dans votre espace personnel avec tous les articles et bons plans d’A NOUS PARIS qui vous intéressent.

A Nous Parus TV - Youtube

Bandes annonces, playlists, nouveaux sons, concerts...
Retrouvez notre sélection de vidéos