© Samsung
20 novembre 2017  / High Tech

Quel smartphone choisir pour Noël ?

Olivier Roy
20/11/2017

Les smartphones seront de nouveau les cadeaux de Noël les plus désirés cette année. Mais comment choisir le bon en fonction des besoins de chacun ? À toutes fins utiles, on vous a concocté un guide familial.

Pour Céleste (18 ans), étudiante en arts graphiques et numériques :
Sony Xperia XZ1 (700 €)

Céleste est une fanatique de l’image. Son rêve : devenir animatrice chez Pixar. Le Sony Xperia XZ1 est donc fait pour elle. Design et abordable, il regorge de belles surprises graphiques.

Premièrement, la possibilité, exclusive, de faire des portraits en trois dimensions. On les appellerait des 3D selfies s’il ne fallait pas demander à quelqu’un d’autre de les faire, mais peu importe. On scanne sa tête sous tous les angles via une app dédiée, et l’appareil photo du XZ1 la numérise en trois dimensions. Le résultat, plus ou moins réussi, n’en est pas moins fascinant. On découvre son visage numérique tel qu’il apparaîtrait dans un jeu vidéo ! Cette fonctionnalité ne se limite pas aux têtes : Céleste pourra scanner, puis imprimer en 3D n’importe quel objet, pour ensuite l’intégrer dans ses projets créatifs.

Deuxièmement, pour des films toujours plus impactants, le XZ1 propose un mode Super slow motion, qui permet d’appliquer des ralentis ultra-qualitatifs à ses vidéos (à 960 images par seconde, c’est beaucoup), et ce, à tout moment. Parfait pour faire ressortir des instants clés en filmant un saut en l’air, une éclaboussure d’eau, des bulles qui s’envolent… Les possibilités artistiques sont innombrables.

Enfin, rien de mieux pour se divertir qu’une bonne partie d’Uncharted 4 : grâce à l’app PlayStation du XZ1, Céleste pourra jouer à distance à la PS4, via le wifi.


© Courtesy Sony

Pour Joséphine (44 ans), avocate et mère de famille : Apple iPhone X (1160 €)

Inconditionnelle de la marque à la pomme, Joséphine n’a pourtant pas pris le temps de remplacer son iPhone 5 qui n’en peut plus. Elle craquera donc avec plaisir pour la nouvelle star d’Apple, le très attendu iPhone X. Vaut-il son prix, plus qu’élevé ? À son sens, oui.

D’abord, son écran, sans bords à l’exception d’une barre de capteurs en haut, est simplement fabuleux. Il prend également des photo éclatantes, grâce à d’innombrables options accessibles en en clin d’œil, comme la possibilité de flouter l’arrière-plan, y compris pour les selfies.

Mais le plus grand changement de l’iPhone X est lié à ce qu’il n’a plus : un bouton Home. Exit donc la détection d’empreintes digitales, le nouvel iPhone scanne le visage de son utilisateur pour se déverrouiller. Fonctionnalité qui marche étonnamment bien – même en conditions de faible lumière – mais qui implique des changements auxquels Joséphine mettra du temps à s’habituer. Sans bouton Home, il faudra apprendre toute une nouvelle série de gestes pour passer d’une app à une autre, pour revenir à l’écran d’accueil, et ainsi de suite.

Le fait que l’iPhone X scanne son visage lui ouvre également de nouvelles possibilités : Joséphine s’amusera à créer des photos et vidéos “animojis”, où elle pourra parler, chanter ou faire des grimaces avec une tête de licorne, de chat ou même de caca (sic) en 3D. Que demande le peuple ?


© Courtesy Apple

Pour Laurent (46 ans), ingénieur et père de famille : LG V30 (900 €)

Contrairement à sa femme, Laurent croit dur comme fer aux principes de l’open source, et est donc un inconditionnel d’Android. Fan de Samsung jusqu’à présent, son regard a été récemment détourné par LG, autre marque phare du high-tech coréen.

Tout d’abord, l’éclatant écran sans bords du V30 de LG est aussi beau que celui d’un téléviseur haut de gamme. De la même taille que le Samsung Galaxy Note 8, il s’agit donc d’un phablet – mi-téléphone, mi-tablette – où l’écran laisse énormément de place pour faire tout ce qu’on veut, y compris faire tourner deux apps en même temps.

À l’instar du Note 8, ses deux objectifs photo permettent de passer instantanément d’une vue rapprochée à une vue plus large, et également de flouter l’arrière-plan. Laurent apprécie également les smart settings du V30 : on peut le régler pour que, par exemple, en rentrant à la maison, il se connecte au wifi domestique et à l’enceinte bluetooth du salon, et passe en mode silencieux, le tout automatiquement. Enfin, en tant que mélomane, l’inclusion de la technologie audio et écouteurs de la marque haut-de-gamme Bang & Olufsen ravit les oreilles de Laurent.


© Courtesy LG

Pour Simon (16 ans), ado et lycéen : Huawei Mate 10 Lite (350 €)

Peu de choses comptent plus pour un ado que son smartphone. Mais comment assouvir ce besoin sans plomber les finances familiales ? Sachant que ses parents ne lui en offriront pas un au-delà de 400 €, Simon a trouvé ce qu’il lui faut pour un peu moins. Le Mate 10 Lite de Huawei. Cette version “allégée” du Mate 10 Pro, l’un des smartphones stars du constructeur chinois, a tout d’un grand : appareil photo à double objectif ; écran presque total de 5,9 pouces ; et menus intelligents, qui évoluent en fonction de la façon dont Simon utilisera le téléphone.

Parmi les autres atouts du Mate 10 Lite, on parie qu’il sauvera la mise à Simon à plusieurs reprises grâce à son autonomie exemplaire : 20 heures sur une seule charge. Il permet également d’augmenter son espace de stockage via une carte mémoire optionnelle qui peut aller jusqu’à 128Go ; et niveau audio, la qualité sonore est plus que correcte. Bref, peu de smartphones offrent autant de fonctionnalités à un si petit prix. Simon en sera grave fier.


© Courtesy Hauwei

Pour Marceline (72 ans), mamie connectée : Samsung Galaxy Note 8 (1010 €)

Tout comme sa fille, Marceline a envie de se faire plaisir cette année. Et la simplification radicale de ses menus, ainsi que le stylet du Galaxy Note 8, lui rendra la vie bien plus facile désormais. Elle adorera la possibilité de noter tout ce qui lui passe par la tête directement sur le grand écran de ce phablet de luxe. Ces notes manuscrites seront ensuite sauvegardées telles quelles, ou bien enregistrées en tant que texte, les mots étant reconnus automatiquement.

Ce même stylet lui permettra également de s’adonner à l’une de ses grandes passions – la peinture – où qu’elle soit, sans devoir emporter tout son matériel. En effet, le stylet gère plus d’une dizaine de niveaux de pression différents, sans parler d’une ribambelle de tailles et sortes de crayons, pinceaux ou autres marqueurs, ce qui permet de créer des tableaux tout aussi convaincants que sur papier ou sur toile.

Cette ‘toile’ est également l’un des plus grands et beaux écrans de tous les smartphones. À 6,3 pouces, Marceline n’aura pas à sortir ses lunettes, ou bien à plisser ses yeux, à chaque fois qu’elle doit y lire quelque chose. Il faudra juste faire attention à la grande taille de l’ensemble, ainsi qu’à sa finition ultra-lisse, qui fait que le Note 8 peut facilement glisser des mains, ou bien tomber du canapé.


© Courtesy Samsung

Pour Richard (69 ans), papy retro : Blackberry KEYone (600 €)

À l’approche de sa septième décennie, Richard n’a pas peur de l’avouer : il regrette l’époque où les téléphones avaient des claviers ! Mais à l’instar de sa femme, il veut rester à l’affût, si ce n’est pour essayer de comprendre Simon et Céleste. Heureusement pour lui, Blackberry, la marque des nostalgiques des touches physiques, n’a pas encore dit son dernier mot. Le KEYone de la marque canadienne est un smartphone Android avec le clavier emblématique de Blackberry collé en bas.

Et ironiquement, ce vieil accessoire sert à donner à ce téléphone un coup de jeunesse inattendu. En effet, s’il sert surtout à écrire des textes de façon “physique”, l’ensemble du clavier est également tactile. Il suffit, donc de l’effleurer pour ouvrir l’appareil photo, pour ne citer qu’un raccourci.

Et contrairement au Galaxy Note 8 de sa femme, le Blackberry KEYone de Richard ne tombera pas du canapé grâce à son dos en caoutchouc, qui l’empêche de glisser de la plupart des surfaces. Adieu, les écrans cassés ! Et peu importe si, relativement parlant, ce téléphone n’est pas une bête de course ; sa solidité et facilité d’utilisation sont suffisants pour Richard. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?


© Courtesy Blackberry

Pour ajouter un événement à votre wishlist, vous devez être connecté à votre compte !

Pas encore inscrit

Créer votre compte en quelques clics pour participer à nos jeux-concours, gagner des invitations exclusives et créer des wishlists dans votre espace personnel avec tous les articles et bons plans d’A NOUS PARIS qui vous intéressent.