07 novembre 2017  / Voyages

Voyage : les tendances du moment

Paul Albertini, Alexis Chenu, Léo Rossi, Agnès Ruskowiak
07/11/2017

Joies inédites de la montagne, tendances, nouvelles destinations, quelques pistes à suivre pour un (très) prochain trip ailleurs.

Chaque année, en dévoilant son Top ten des destinations du moment, le guide Lonely Planet crée l’événement, et suscite de fait, la curiosité de voyageurs qui y trouvent de nouvelles inspirations.

Pour 2018, les jeux sont déjà faits, et les vacanciers indécis auront peut-être l’occasion en suivant ces conseils d’atterrir au Chili, dont la capitale Santiago affiche de plus en plus sa modernité, en Afrique du Sud (voir encadré), en Corée du Sud, histoire de découvrir le côté futuriste de Séoul, à Djibouti ou à l’Île Maurice, pour la carte postale magnifique, ou, plus près de nous, à Malte ou au désormais très prisé Portugal.

Bien sûr, on ne manquera pas d’aller faire un tour à l’est, loin de la désormais surfréquentée Croatie, et de la “so 2017” Albanie, pour investir cette fois la Géorgie. Une destination cependant bien sûr encore un peu “routarde”, même si elle ne manque pas d’intérêt.
Attention donc, car comme le signale le Salon Mondial du Tourisme (qui présentera quant à lui sa prochaine édition et ses nouveaux coups de cœur en mars prochain), si la tendance actuelle est surtout à échapper au tourisme de masse, il est conseillé aux visiteurs de bien vérifier en amont que les infrastructures en place correspondent à leurs attentes.


Le boum du bien-être


En vue de se guérir du stress urbain, les vacanciers affirment de plus en plus leur volonté d’utiliser leur temps de vacances pour ne pas faire grand-chose, mais aussi, du coup, de profiter de ce temps de pause pour se ressourcer vraiment. D’où la montée en puissance des séjours bien-être, qui n’ont que peu à voir avec les bonnes vieilles thalassos où l’on erre en peignoir, mais qui proposent des programmes régénérants (healthy food, cures ayurvédiques…) dans des lieux accueillants ; les grandes chaînes d’hôtel proposant même de plus en plus ce type de séjours (petit investissement financier en vue).

La croisière, qui a depuis quelques saisons pris un sacré coup de frais s’est elle aussi mise au goût du wellness, comme chez MSC, qui propose selon ses navires et destinations, un véritable spa balinais à bord, ou une semaine 100 % détox. À la montagne Snowbike, snowskate, snow kite, airboard (à plat ventre sur des luges gonflables) ou héliski, les professionnels des sports d’hiver rivalisent d’ingéniosité pour vous encourager à dévaler les pistes enneigées.

D’étranges engins et autant de façons de glisser qui n’effacent en rien l’engouement pour le ski ou le snowboard. Si vous êtes un irréductible de la spatule, vous succomberez donc peut-être cet hiver à la mode du hors-piste. Une activité libre mais pas sans risque, qu’il est conseillé de pratiquer avec un guide ou à minima avec l’équipement de base, à savoir l’ARVA, l’appareil de recherche des victimes d’avalanches, accompagné d’une pelle et d’une sonde. Car, contrairement aux idées reçues, l’ARVA n’est pas réservé aux secouristes, et est même recommandé pour le grand public (packs à moins de 300 €). Les amateurs de sensations douces ne sont pas oubliés, les stations proposant de façon de plus en plus généralisée des spas, des jacuzzis en extérieur avec vue sur les montagnes, du vin chaud, des boutiques vendant des doudounes en Thermoplume synthé- tiques chaudes comme tout, ou des petits déjeuners healthy, pour passer encore cette année un agréable moment sur, mais aussi désormais en dehors des pistes.

Les nouveautés en stations Si vous n’êtes pas casse-cou ou téméraire, les stations rivalisent heureusement d’ingéniosité pour vous attirer dans leurs canons à neige. On signalera ainsi la plus grande piste du monde, la Sarenne à l’Alpe d’Huez, balisée et damée pour vous faire glisser pendant 16 km, mais aussi ses vols découverte en petit avion pour survoler le massif de l’Oisans et les Grandes Rousses (de 50 € à 120 € par personne pour 10 à 30 min de vol). À découvrir également, la piste ludique de Funcross de La Rosière pour petits et grands, avec sa Panoramic Experience, un plancher de verre vertigineux au-dessus du vide ou, grâce au partenariat entre Avoriaz 1800 et Solex-Matra, une belle balade dans la station piétonne en Solex électrique.

Les food-addicts voteront quant à eux pour la Fondue in the sky, un concept de dégustation de fondue en télécabine pour fêter comme il se doit les 80 ans de Méribel, tandis que les aventuriers s’essaieront à sa Mission Black Forest, une descente en luge de 3,4 km dans un univers fantastique et interactif. À voir encore, les nouveautés de Val Thorens (la plus haute station d’Europe), comme le Snake Gliss – de la luge en serpent à plusieurs –, le Family Ice Driving pour faire du kart sur glace en famille dès 7 ans, ou le Délir’Park, un centre sportif indoor pour fans d’acrobaties.

 

Focus : Afrique du Sud


Les pingouins de Boulders Beach à Cape Town

Il y a 27 ans, Nelson Mandela était libéré, un retour à la vie mettant fin au régime d’apartheid et posant les bases d’une nouvelle Afrique du Sud enfin démocratique. Spot des plus courus, Cape Town, la ville cosmopolite par essence, postée au pied de paysages sublimes – Table Mountain et Signal Hill –, jouissant d’un climat agréable toute l’année et bordée de plages comme à Rio, fait découvrir une architecture victorienne et Cap Dutch unique.

Ajouté à cela, les colonies de manchots, la diversité de ses quartiers, la créativité des designers de mode, la musique et le très bon vignoble qui pousse là, et voici Cape Town déclarée ville supra branchée. Moins médiatique, Joburg – le surnom de Johannesburg – longtemps réputée dangereuse, mérite le coup de projecteur, le centre, longtemps abandonné au squat et au crime, se révélant du côté de Maboneng en nouveau quartier arty où restaurants, boutiques, marchés et galeries d’art se créent un peu partout.
Si Soweto s’ouvre aujourd’hui, partir sur les traces de Mandela et Gandhi font les autres clés pour mieux comprendre le pays.

Enfin, raisons majeures du voyage en Afrique du Sud : les safaris. Si le parc Kruger est aujourd’hui connu dans le monde entier, d’autres escapades, dont celle qui mène à la frontière entre le Bostwana, le Mozambique et l’Afrique du Sud (tenter le Mopane Bush Lodge), ou dans la région côtière de Durban (séjourner au Rhino Ridge Safari Lodge), offre des paysages de savane et rencontres sauvages avec les Big Five absolument incroyables.

Infos circuits et séjours : www.southafrica.net

Pour ajouter un événement à votre wishlist, vous devez être connecté à votre compte !

Pas encore inscrit

Créer votre compte en quelques clics pour participer à nos jeux-concours, gagner des invitations exclusives et créer des wishlists dans votre espace personnel avec tous les articles et bons plans d’A NOUS PARIS qui vous intéressent.